Voir les photos (6)
Fête du lagon

Fête du lagon

Culture, Traditions et folklore, Fête traditionnelle, Animaux, Artisanat, Tourisme, Bio, Sports pédestres, Fleurs / Plantes, Gastronomie, Agriculture, Environnement / Développement durable, Produits du terroir, Randonnée pédestre / balade à pied à Ouvéa
  • La fête du Lagon est l'occasion, pour tous les pêcheurs de l'île, de démontrer leur savoir-faire. Et, pour les nombreux visiteurs, de goûter un poisson réputé sans « gratte », de se rencontrer, échanger et savourez les produits de la mer

  • Historique
    La première Fête du Poisson a été organisée dans la tribu de Banoutr, au centre de l'île. À l'initiative de Mathias Waneux, alors responsable de l'antenne de la Province des Iles à Ouvéa, elle a cédé la place à la Fête du Lagon, toujours à Banoutr. L'idée est de promouvoir la totalité des produits de la mer, de valoriser l'activité des pêcheurs, et sensibiliser le public à la préservation de l'environnement, du lagon en particulier. Les éditions suivantes sont tournantes et se...
    Historique
    La première Fête du Poisson a été organisée dans la tribu de Banoutr, au centre de l'île. À l'initiative de Mathias Waneux, alors responsable de l'antenne de la Province des Iles à Ouvéa, elle a cédé la place à la Fête du Lagon, toujours à Banoutr. L'idée est de promouvoir la totalité des produits de la mer, de valoriser l'activité des pêcheurs, et sensibiliser le public à la préservation de l'environnement, du lagon en particulier. Les éditions suivantes sont tournantes et se déroulent dans les tribus de Saint-Joseph (Nord), Mouli (Sud) et Hnyimaha (centre) en respectant la rotation : une fois dans le centre, une fois dans le Nord, une fois dans le Sud, et ainsi de suite.
    Accueil chez l’habitant
    Lors de la Fête du Lagon, l'association organisatrice propose des forfaits de trois jours comprenant le transport aller-retour en avion depuis Nouméa, le logement pour deux nuits avec petit déjeuner, ainsi que le transfert aller-retour de l'aérodrome de Hulup jusqu'au lieu d'hébergement. Celui-ci se fait chez l'habitant, sous la case, dans la tribu accueillante et aux alentours. C'est, pour le visiteur, l'occasion de découvrir le mode de vie traditionnel des Loyaltiens, de s'imprégner d'une nouvelle culture. Et, pour les personnes qui offrent l'hospitalité aux touristes, la possibilité de partager leurs coutumes et de démontrer l'authenticité de ce type d'accueil.
    Ambiance
    La Fête du Lagon démarre le vendredi matin. Journée de coutumes, de découverte, de prise de contact. De nombreux habitants sont encore au travail, le gros du public rejoindra le site le samedi et le dimanche. Outre les groupes musicaux et les troupes de danse (traditionnelles kanak et autres) qui se succèdent sur scène, la principale attraction se trouve de l'autre côté de la route, sur la plage, avec le début du concours de pêche, par équipe de trois, ouvert à tous les pêcheurs de l'île d'Iaai et visiteurs. De quoi alimenter les stands de restauration pour leur menu. Le lendemain, se lancent à leur tour dans un concours de plats culinaires, suivi d'une dégustation fort appréciée du public. Poisson emblématique d'Ouvéa, réputé pour sa chair et son goût, le bec-de-cane « maleuleu » (prononcé maléouléou) y est accommodé à toutes les sauces : en salade, frit, fumé, en brochettes, en rillettes, en beignets ou encore en curry au coco. L'occasion pour les spécialistes de l'action sanitaire et sociale de rappeler les vertus du poisson, sa richesse en protéines, fluor, calcium, vitamines C et D. Autres concours du samedi, celui du plus beau stand et l'élection de Miss Lagon. Sans oublier les activités proposées par le Centre d'animation nautique (voile, canoë) et les démonstrations d'artisanat (métier à tisser, bouteilles de sable ou encore confection de chapeaux en pandanus). Le dimanche clôt la fête avec un mini-marché et la coutume d’aurevoir.
    Activités
    Tout au long des trois jours, de nombreuses activités de découverte sont proposées au stand du comité de fêtes iaai. Et les carnets de réservation affichent complet ! Les touristes qui ne sont jamais venus à Ouvéa optent souvent pour un tour de l'île en minibus. Au programme, les principales curiosités de Iaai : les plages et le célèbre pont de Mouli, la grotte Anubet, la nurserie aux requins. Autres possibilités, la petite randonnée au pied des falaises de Lékine, la visite d'une vanilleraie à Hulup, ou encore une balade sur le lagon, direction les belles et sauvages Pléiades du Sud et Pléiades du Nord. Avec ses couleurs chatoyantes, son climat exceptionnellement clément, l'hospitalité naturelle de ses habitants et l'inscription de l'intégralité de son lagon au Patrimoine mondial de l'Humanité en juillet 2008, Ouvéa justifie pleinement son surnom d’île la plus proche du paradis.
    Une unité de traitement
    Ouvéa compte aujourd'hui quelques propriétaires de bateaux de 3,20 m à 6 m (pêche lagunaire et traditionnelle) et une quinzaine de pêcheurs munis d'une licence professionnelle leur permettant d'exercer une activité en haute mer (pêche hauturière). À Takedji (Nord de l'île), la récente unité de conditionnement des produits de la mer (UCPM) a une triple mission : acheter le poisson entier et frais aux pêcheurs licenciés, le conditionner et l'écouler, auprès d’une poissonnerie, des collectivités, magasins, gîtes… Sur Ouvéa, mais aussi à Nouméa. Aujourd’hui, l'UCPM, projet initié par la Province des Iles Loyauté, leur garantit un prix plus attractif, espèce par espèce. À noter qu’une unité de même type existe également à Wé, sur l’île de Lifou.
  • Langues parlées
    • Français
Prestations
  • Services
    • Animaux non acceptés
Tarifs
Moyens de paiement
  • Chèque
  • Espèces
Fermer