La Chaîne centrale de la Grande Terre est une frontière naturelle qui donne aux façades Est et Ouest deux visages bien différents. Exposée aux vents dominants et donc plus humide, la côte océanienne orientale offre ainsi des paysages à la végétation exubérante. Avec une population très largement d'origine mélanésienne, la côte Est a également conservé un parfum d’authenticité particulièrement savoureux.

Hienghène côte Est en Nouvelle-Calédonie
L'info en plus

Si le mont Panié, au nord de Hienghène, est le point culminant de la Nouvelle-Calédonie (1629 m), c'est l'ensemble de son massif qui attire les regards de tous les biologistes et autres entomologistes du monde entier. Le plus grand massif forestier de l'île et sa réserve de nature sauvage, abritent en effet, une nature d'une exceptionnelle biodiversité. L'importance et l'originalité de la faune et la flore de Nouvelle-Calédonie placent d'ailleurs l'archipel au troisième rang mondial en terme de taux d'endémisme global. 76% des espèces vivant dans le pays ne sont présentes nulle part ailleurs dans le monde ! Le Mont Panié et sa forêt humide quasi vierge sont la plus belle représentation terrestre du caractère “hot spot” (point chaud mondial en terme de biodiversité) de la Nouvelle-Calédonie.

Découvrez les incontournables de la côte Est

Voir plus

Une côte sauvage

La région a néanmoins conservé une authenticité et une beauté sauvage offrant un véritable festival de couleurs. De somptueuses baies, des cascades à foison (dont celle de Bâ à Houaïlou), des routes légendaires (la fameuse route à horaires reliant Canala à Thio !), tout est là invitation à la découverte !

Les professionnels à votre service

Voir plus de professionnels