Partenariat triennal JTB, NCT, AircalinPartenariat triennal JTB, NCT, Aircalin
©Partenariat triennal JTB, NCT, Aircalin
Le tour-opérateur japonais leader

JTB signe un partenariat triennal

avec Nouvelle-Calédonie Tourisme

Ce lundi 12 septembre, NCT et Aircalin recevaient les dirigeants du voyagiste japonais — JTB — pour la signature d’un partenariat inédit de promotion préférentiel de la Nouvelle-Calédonie jusqu’en 2025. Une formidable opportunité pour accompagner la relance du tourisme japonais sur le Caillou en s’appuyant sur l’un de ses plus grands réseaux commerciaux.

Publié le 12 septembre 2022

Avec près de 20 000 employés et un réseau de plus de 300 agences, JTB est un géant mondial du voyage qui était déjà, avant la crise, le premier pourvoyeur de touristes japonais pour la Nouvelle-Calédonie. La seule perspective d’un accord de coopération de ce leader touristique avec la destination calédonienne est donc en soi un signal fort de confiance dans la reprise et le développement du tourisme à venir entre le Japon et la Nouvelle-Calédonie !

Julie Laronde, directrice générale de Nouvelle-Calédonie TourismeJulie Laronde, directrice générale de Nouvelle-Calédonie Tourisme
©Julie Laronde, directrice générale de Nouvelle-Calédonie Tourisme

Pour une destination modeste du Pacifique Sud comme la nôtre, cet accord, initié avant la crise sanitaire par l’entremise de la compagnie aérienne Aircalin, est donc une chance rare qui vient saluer le lien jamais rompu entre les acteurs touristiques calédoniens et nippons pendant ces deux années délétères. Pour rappel, les Japonais, qui commencent seulement à revenir sur le territoire, représentaient 22 000 touristes, soit plus de 16 % de la fréquentation touristique de l’archipel en 2019. C’était et ça restera donc l’un de nos marchés prioritaires. Cet accord s’inscrit pleinement dans nos 3 axes stratégiques de relance pour ‘remobiliser’ les revendeurs étrangers, ‘reconstruire’ l’attractivité de la destination en communiquant auprès de la large clientèle de JTB et en renforçant les ventes pour ‘reconquérir’ les flux touristiques perdus.

Julie Laronde, directrice générale de Nouvelle-Calédonie Tourisme

Alors que la Nouvelle-Calédonie a enfin levé la plupart de ses restrictions de voyages et que le Gouvernement japonais s’apprête à faire des annonces dans le même sens dans les jours qui viennent, NCT et JTB signent aujourd’hui un partenariat marketing complet jusqu’en mars 2025 afin de renforcer la mise en avant de la Nouvelle-Calédonie sur tous les canaux de vente de ce tour-opérateur et reconquérir les flux touristiques perdus.

Didier Tappero, directeur général d’AircalinDidier Tappero, directeur général d’Aircalin
©Didier Tappero, directeur général d’Aircalin

C’est un signal fort pour nos positions sur le marché japonais. Les relations privilégiées d’Aircalin et JTB permettent d’initier ici un accord global entre la promotion internationale de la destination et le plus gros TO japonais avec les engagements réciproques de renforcer l’exposition de la Nouvelle-Calédonie dans l’ensemble du portefeuille de marque JTB, d’élargir les cibles des types de packages proposés et de définir des objectifs de ventes jusqu’en 2025.

Didier Tappero, directeur général d’Aircalin

Visibilité dans les agences, brochures et sites web de JTB, campagnes de vente en coopération, formation des agents de voyage à la destination, partage de données statistiques et stratégiques… Assuré du soutien de NCT pendant 3 ans, JTB s’engage ainsi à faire de la Nouvelle-Calédonie « sa destination préférée » dans le Pacifique Sud. Alors qu’au Japon plus de 80 % des réservations de voyage en Nouvelle-Calédonie passent par une agence de voyages, on comprend le poids que peut avoir un tel accord pour attirer de nouveaux clients.

Par ailleurs, l’annonce récente par Son Excellence, M. Junichi Ihara, Ambassadeur du Japon en France, d’une ouverture d’un Consulat général du Japon en Nouvelle-Calédonie en janvier 2023, pour marquer la volonté du Japon « de contribuer à la relance de l’économie calédonienne » est un autre signal positif pour la reprise du tourisme qui marque le lien fort qu’entretiennent les deux archipels depuis plus de 130 ans.

Les prestataires touristiques locaux attendent maintenant avec impatience le retour des touristes japonais en grand nombre.

Autres articles

Site corporate de Nouvelle Calédonie Tourisme
Fermer