2 000 croisiéristes chinois font escale en Nouvelle-Calédonie pour la toute première fois !

Pour la première fois, la Nouvelle-Calédonie a accueilli près de 2 000 croisiéristes chinois à Nouméa, à l’occasion de l’escale inaugurale du paquebot Costa Atlantica le mercredi 28 décembre. Un accueil particulier a été organisé conjointement par le Haut-commissaire, le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, la Province Sud, le GIE Nouvelle-Calédonie Tourisme Point Sud (NCTPS), l'Agence Kenua, le Port Autonome et la compagnie Costa Croisières. Une belle rencontre qui marque, après la récente restitution des Ateliers du Tourisme, le début d’une nouvelle dimension dans les relations entre la Chine et la Nouvelle-Calédonie.

Costa Atlantica

 

Le mercredi 28 décembre, le paquebot Costa Atlantica a fait escale pour la toute première fois à Nouméa, au Quai des Conteneurs, de 09 h 00 à 21 h 00, avec à son bord près de 2 000 croisiéristes chinois. Parti de Chine le 30 novembre dernier, ce grand paquebot effectue une croisière de 45 jours à la découverte des îles du Pacifique Sud. Ainsi, une fois à quai, ces tout nouveaux croisiéristes ont reçu l’accueil chaleureux de la troupe de danse We Ce Ca avant d’aller à la découverte de la ville de Nouméa, de sa population, de ses activités et de ses commerces. Pour clôturer leur venue en beauté, leur remontée à bord a été animée par les spectacles de la fanfare Malawi et d’Artiflam.

Au cours de la matinée, les invités des délégations chinoises et calédoniennes ont été accueillis à bord du paquebot pour une rencontre. A noter que des médias chinois (Beijing TV) et l’un des plus importants TO de Chine, Caissa (affréteur du navire), étaient présents. Un discours de bienvenue a été prononcé aux côtés du Haut-commissaire par Martine Lagneau, première vice-présidente de la Province Sud et présidente du GIE Nouvelle-Calédonie Tourisme Point Sud. Puis, le Capitaine du Port Autonome et le Commandant du Costa Atlantica ont procédé au traditionnel échange de plaques en présence de Miss Nouvelle-Calédonie 2016.

Cette matinée de rencontres sino-calédoniennes a ainsi permis de créer de nouveaux liens entre les deux pays. Celle-ci témoigne de la forte volonté des institutions gouvernementales et provinciales ainsi que des acteurs du tourisme local d’afficher la Nouvelle-Calédonie comme nouvelle destination auprès des touristes chinois qui représentent un potentiel de développement non négligeable.