Retour sur le Train des Outre-mer en voyage dans les gares de France

Initié par Trains Expo SNCF, le Ministère des Outre-Mer, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité, le Train des Outre-Mer et ses neuf territoires ultra-marins ont rendu visite aux métropolitains dans 12 villes françaises du 6 au 18 décembre 2016.  La Nouvelle-Calédonie faisait étape en gare de Toulouse le 12 décembre...

Train d'Outre-mer

 

Le Gouvernement de Nouvelle-Calédonie, associé à la Maison de la Nouvelle-Calédonie (MNC) et Nouvelle-Calédonie Tourisme (NCT), ont participé à cet événement organisé dans 12 gares de France par Trains Expo SNCF, le Ministère des Outre-Mer, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité ; l’occasion pour les destinations ultra-marines de rencontrer les métropolitains. L’inauguration a eu lieu à Paris Gare de Lyon, en présence de Ericka Bareigts, Ministre de l’Outre-Mer, François Baroin, Président de l’Association des maires de France, George Pau-Langevin, Députée de Paris. Au total, 11 502 visiteurs ont pu se familiariser pendant deux semaines avec l’identité et les spécificités de chaque destination à travers un programme d’animations, de conférences, de débats et de projections.

Chaque jour un pays d’Outre-Mer était mis à l’honneur dans l’une des 12 gares traversées : Lille Flandres, Paris, Strasbourg, Lyon Perrache, Marseille St Charles, Montpellier, Toulouse Matabiau, Libourne, La Rochelle, Tours, Nantes et Brest. L’étape calédonienne s’est déroulée en gare de Toulouse Matabiau le 12 décembre en présence de Joël Viratelle, Directeur de la MNC et Martial Vanhove, Directeur Adjoint de la Communication du CNES. La destination s’exposait dans la 2nde voiture - dédiée à l’Océan Pacifique – aux côtés de Tahiti et ses îles, et Wallis & Futuna.

Les 812 visiteurs présents ce jour-là ont pu se transporter à 22 000 km grâce à la scénographie (vitrines d’exposition, TV, panneaux thématiques, brochure…) et aux animations digitales (quizz et vidéos). La prestation du slameur et poète Kanak Paul Wamo, un spectacle de chants et danses locales,  ainsi qu’une conférence-découverte sur la destination, complétaient la diversité du territoire.

Une communication variée a suscité la venue des visiteurs : TV (l’émission « Télématin » sur France 2, France 3 et France Ô…), radio France Bleu, internet et réseaux sociaux, Presse (quotidienne, régionale et gratuite), les annonces dans les gares SNCF et bien sûr le bouche à oreilles...

En termes de retombée, 102 médias ont permis de promouvoir l’opération pour une contre-valeur publicitaire totale d’environ 31 millions de francs CFP. Sur les réseaux sociaux, la page Facebook dédiée Trains Expo SNCF a cumulé 35 000 vues et généré 27 735 interactions. Tandis que 186 242 personnes ont été atteintes par la « publication par ville ».

Pour la destination, la Maison de la Nouvelle-Calédonie (MNC) tout comme Nouvelle-Calédonie Tourisme (NCT) ont relayé l’évènement sur leurs réseaux sociaux :

  • MNC :   9 post : 45 photos/1 vidéo ; avec  17 000 personnes atteintes/ 104 partages/ + de 470 mentions J’aime ou J’adore. Pour la vidéo seule :  + 7 000 personnes atteintes/48 partages/+ 230 J’aime. A ces données, il faut ajouter le trafic sur la page FB de la MNC suscité par le partage des post de Trains Expo SNCF, notamment les  vidéos, largement visionnées par le public calédonien et affinitaires : 3 vidéos partagées soit  6 600 vues au total.
  • NCT : 1 post : 26 981 personnes atteintes/ 68 partages/ 22 commentaires/ 352 réactions.

 

Cette opération originale a permis à la Nouvelle-Calédonie  de gagner en visibilité auprès du grand public et plus particulièrement pour NCT de présenter ses nouveaux outils numériques inédits.

Train d'Outre-mer