Ouégoa est une des communes les plus isolées de Nouvelle-Calédonie, à plus de 400 km de Nouméa. Au cœur de la chaîne, sur la transversale reliant Koumac à la côte Est, le village offre le spectacle pittoresque d'un lieu profondément authentique. Si le cuivre en fut passagèrement le roi, la banane y est désormais traitée en reine !

Le destin de cette petite commune bascule une première fois en 1863 lorsque des prospecteurs affirment avoir découvert des paillettes d'or dans la région. Il n'en faut pas plus pour déclencher une mini-ruée vers l'or calédonien…

Et pourtant ce n'est pas l'or qui fera la fortune de cette région à la fin du 19ème siècle mais le cuivre. D'importants filons sont mis à jour en 1872, tout d'abord à Manghine puis sur les bords de la rivière Ouégoa.

Les vestiges d'un passé minier exceptionnellement riche…

De ce passé minier, Ouégoa conserve un patrimoine exceptionnellement riche et diversifié même si le temps a largement contribué à le dégrader. La mine de Fern-Hill possède ainsi encore quelques galeries d'exploration. On peut également voir le petit tunnel ferroviaire qui reliait la mine de Balade et la mine Murat. C'est aussi dans l'ancien village de Ouégoa, au pied de la mine de Balade, qu'est conservée une ancienne demeure de cette époque, la maison Matthews.

Depuis cette lointaine époque, le cours de la vie a repris un rythme plus paisible, égal à celui du Diahot, le plus long fleuve de Nouvelle-Calédonie (90 km). En naviguant sur ses eaux, vous pourrez admirer de magnifiques paysages au cœur d’une nature préservée.

La Roche Mauprat et ses griffes du diable !

Outre son fleuve, le village offre un panorama varié de forêts, de montagnes escarpées (dont le mont Colnett culminant à 1 505m), de rivières mais aussi de plages et d'îlots comme les réputés Pam et Balabio.

Au rayon des curiosités locales figure la Roche Mauprat, qui tire son nom d'un roman de George Sand (!). Cette imposante masse rocheuse, située au cœur de la forêt d'Ougne, est formée de pitons calcaires marqués de stries verticales nommées les “griffes du diable”! Loin d'être de nature maléfique, ces “griffes” résultent en fait de la dissolution partielle du calcaire par les eaux de ruissellement.

Aujourd'hui
  • Office de tourisme de Nouméa
  • Horaires d'ouverture : Lundi au vendredi : 8:00-17:30, samedi : 9:00-15:30, et dimanche : 10:00-13:00
  • Téléphone : +687 28 75 80
  • Email: centre.ville@office-tourisme.nc
Ouégoa côte Est dans le Nord de la Nouvelle-Calédonie
L'info en plus

Si la Nouvelle-Calédonie est souvent affublée du surnom de “Caillou”, il existe bien un lieu portant ce nom à Ouégoa ! Ce petit centre urbain, situé sur la rive droite du fleuve Diahot, tire son nom d'un gros rocher, aujourd'hui disparu. Aussi incroyable qu'il paraisse aujourd'hui, alors que la fièvre minière a déserté les lieux, un tramway hippomobile relia dans les années 1870 Balade au Caillou. De cette époque à jamais révolue demeurent aussi les ruines de l'ancien hôtel Normandon qui abrita un temps le commissaire de l'or !

Découvrez les incontournables de Ouégoa

Voir plus

Que faire à Ouégoa

C'est aussi sur la commune de Ouégoa qu'il est possible de partir explorer, sur autorisation uniquement, les grottes sacrées de Tchalabel, que le naturaliste suisse Fritz Sarasin évoquait en 1917 dans son récit de voyage devenu célèbre.

Quant à la banane, elle est devenue la première richesse du pays. Ici, comme à Pouébo, les fruits sont placés dans des mûrisseries avant de rejoindre les grands marchés du sud de la Grande Terre. Mais rien ne vaut une savoureuse banane consommée sur place !

Les professionnels à votre service

Voir plus de professionnels

La Nouvelle-Calédonie n'attend que vous !

A partir de 29300.00 XPF

Un moment de détente et de relaxation entre les eaux cristallines du lagon et la forêt du domaine de Déva.

-10.00%

Le Méridien Ile des Pins est le paradis tropical qui saura éveiller tous vos sens dès votre arrivée.

A partir de 21200.00 XPF

Entre le calme du lagon et le centre-ville animé de Nouméa, laissez-vous bercer par la douceur du cadre idyllique du Méridien.