Santé et sécurité

La Nouvelle-Calédonie offre le visage d'un territoire relativement préservé, tant en terme de dangers sanitaires que de sécurité personnelle lors d'un séjour touristique. Il convient cependant de prendre quelques précautions d'usage.

L'essentiel

  • Vérifier ses vaccinations
  • Se protéger des moustiques
  • Quelques coordonnées utiles 
  • Dangers et précautions à prendre

Sur le plan sanitaire, aucune vaccination n'est obligatoire. On conseillera cependant d'être à jour des vaccinations courantes (DTCP, hépatite B). Les vaccinations contre la typhoïde et l'hépatite A conservent un caractère facultatif.

Les piqûres de moustiques peuvent s'avérer dangereuses. Si le paludisme n'est pas présent en Nouvelle-Calédonie, d'autres maladies infectieuses (dengue, chikungunya, zika) sont susceptibles d'être transmises. Majoritairement présents entre novembre et avril, les moustiques (et plus particulièrement ceux de l'espèce Aedes Aegypti qui sont les vecteurs de la propagation) ne disparaissent jamais complètement du territoire. Il convient donc de se protéger quelle que soit la saison de votre séjour.

 

Achetez un répulsif adapté aux conditions locales !

Si vous devez acheter un répulsif dans votre pays d'origine, veillez à préciser que vous vous rendez dans une zone tropicale. Nombre de principes actifs contenus dans des articles vendus en Union Européenne sont en effet inopérants avec les moustiques locaux !

Les amateurs de poisson devront également se montrer attentifs à ce qu'ils consomment. Certaines espèces de poissons du lagon peuvent transmettre la ciguatera (communément appelé la “gratte” localement). Le risque est très marginal si vous consommez du poisson dans un restaurant. Par contre, demandez conseil à des Calédoniens s'il vous prend l'envie de cuisiner du poisson frais acheté au marché…

 

Des installations médicales de qualité

Enfin, à l'exception du tricot rayé, un serpent de mer dont la morsure (qui demeure rarissime)  peut s'avérer mortelle, la Nouvelle-Calédonie ne comporte aucune espèce animale mortelle. Toutefois, certaines espèces marines peuvent s'avérer dangereuses. Les coupures dues à certains coraux ou coquillages peuvent ainsi occasionner des blessures conséquentes. Mieux vaut donc être chaussé si vous voulez marcher dans le lagon.

Les plongeurs et amateurs de PMT (palme / masque / tuba) veilleront également à ne pas se frotter à certaines espèces potentiellement dangereuses : poissons-pierre, rascasses (aussi nommées Lion Fish), etc.

Si d'aventure vous devez faire appel aux services de santé locaux, soyez cependant amplement rassurés. Les installations médicales calédoniennes sont celles d'un pays développé.
La Nouvelle-Calédonie dispose de centres médicaux de pointes, véritables vitrines du savoir-faire en matière de santé à l’échelle de la zone Pacifique Sud.
Tourné vers les nouvelles technologies, le Médipôle du Grand Nouméa mis en service fin 2016, dispose d’équipements modernes tels que des chambres d’imagerie vasculaire, un scanner, un centre de radiothérapie, des chambres de décompression (qui offre un vrai gage de sécurité à tous les pratiquants de plongée sous-marine) et des traitements d’hémodialyses. Ainsi, en cas de besoin durant votre séjour, vous aurez la garantie d’être pris en charge pour des soins médicaux et chirurgicaux de qualité dispensés par des équipes médicales qualifiées. Une assistance d'urgence par avion ou hélicoptère permet d’intervenir rapidement sur l’ensemble du territoire.

Outre les hôpitaux et cliniques du Grand Nouméa, le territoire dispose d'un maillage relativement dense de dispensaires à même de faire face aux urgences les plus immédiates.

Il peut cependant être bienvenu de souscrire une assurance voyage capable de couvrir des soins de santé et un éventuel rapatriement sanitaire. 

 

Quelques coordonnées utiles (liste des dispensaires non exhaustive)

  • Hôpitaux de Nouméa – Tel +687 25 66 66
  • Centre hospitalier du Nord, Koumac - Tel +687 47 22 04

Dispensaires :

  • Bourail (Ouest) - Tel  +687 44 11 64
  • La Foa (Ouest) - Tel  +687 44 32 14
  • Koné (Nord-Ouest) - Tel  +687 47 72 50
  • Poindimié (Nord-Est) - Tel  +687 42 71 44
  • Thio (Sud-Est) - Tel  +687 44 52 22
  • Île de Lifou - Tel  +687 45 12 12 ou Tel  +687 45 12 79
  • Île des Pins - Tel  +687 46 11 15
  • Urgences médicales - 15
  • Secours en mer - 16
  • Police - 17
  • Pompiers - 18

 

Dangers et précautions à prendre

De manière générale, la Nouvelle-Calédonie est une destination touristique très sûre. Cela ne doit cependant pas vous dispenser de conserver une attitude prudente.

La circulation de nuit, notamment en brousse (hors le grand Nouméa…), est ainsi à éviter. 

Même si l'ensemble de la Nouvelle-Calédonie jouit d'une bonne réputation en terme de comportement civique, veillez également à conserver fermé votre véhicule lorsque vous partez en balade.

Enfin, gardez en tête que les terres en brousse ou dans les îles sont majoritairement coutumières et dépendent donc de tribus locales. Veillez à demander systématiquement l'autorisation auprès d'un chef de tribu (ou son représentant) si vous voulez accéder à certains lieux situés sur des terres tribales. Le cas échéant, vous vous exposerez inutilement à une attitude hostile alors même que les populations locales sont traditionnellement très hospitalières si on respecte les coutumes d'usage.