Envie de vous initier à la culture Kanak ? Direction l'emblématique Centre Culturel Tjibaou à Nouméa. Dans un cadre idyllique, il concentre un centre d’art, un musée, des espaces de spectacle, une bibliothèque et un parc paysager. Une respiration culturelle qui enchante les adultes comme les enfants. Bienvenue dans l'univers de la société Kanak. 
Magistral, niché au cœur d’une nature préservée et à deux pas de la ville, le Centre Culturel Tjibaou présente des expositions permanentes et temporaires, des spectacles…
Une visite s’impose.

 

Prévu dans les accords de Matignon de 1988, le Centre Culturel Tjibaou a été inauguré en mai 1998. Confié à l'architecte italien mondialement renommé Renzo Piano (par ailleurs concepteur, avec Richard Rogers, du Centre Pompidou à Paris, par exemple…), l'ensemble architectural est une traduction moderne et monumentale de l'architecture vernaculaire de l'île.

Le centre, nommé ainsi en hommage au leader politique Kanak Jean-Marie Tjibaou (1936-1989), est réparti sur un terrain de 8 hectares situé en bord de mer, entre les baies de Magenta et de Tina.

Chaque année, le centre culturel accueille plus de 100 000 visiteurs dont la moitié environ sont des visiteurs occasionnels venus découvrir le site et les expositions proposées. Les publics scolaires, les spectateurs des différents spectacles et les participants à des séminaires, conférences et congrès complètent le public.

Une œuvre majeure

Voir plus
  • Centre Culturel Tjibaou

    Une architecture en harmonie avec la culture Kanak

    Passé l'entrée, admirez l'architecture du centre, imaginée par Renzo Piano et caractérisée par son subtil mélange entre un design contemporain et des références à la culture Kanak. 

    Destiné à promouvoir la culture Kanak, cet établissement public est géré par l'Agence de Développement de la Culture Kanak (ADCK). Il est à la fois un musée, une médiathèque, un palais des Congrès, un centre de spectacle, un pôle de recherche et de création et un parc paysager et botanique !

  • Centre Culturel Tjibaou

    Dix structures élancées et nervurées rappellent les traditionnelles cases Kanak

    Le cœur du centre est un bâtiment couvrant près de 7 000 m2, constitué notamment de dix hautes structures effilées et nervurées venant rappeler les cases traditionnelles Kanak. Réalisées à la fois en acier et en bois d'Iroko, elles sont de dimensions variables, oscillant entre 20 et 28 mètres de haut, pour une superficie de 55 à 140 m2 chacune. Les dix cases sont longées par un bâtiment plat et plus bas, avec une longue allée desservant les cases et les différentes salles.

  • L'art Kanak sous les projecteurs

    L'art Kanak sous les projecteurs

    Un voyage au cœur de l'art et du patrimoine Kanak vous attend. De nombreuses expositions sont organisées qui témoignent de la richesse de cet art premier, flèches faitières, objets usuels et rituels finement sculptés, et de la diversité de la création contemporaine Kanak et océanienne.

    Parmi les différentes cases, citons la case Bwenadoo qui accueille des expositions d'objets du patrimoine Kanak, prêtés par des musées internationaux (dont celui du Quai Branly à Paris). La grande case Jinu donne quant à elle un aperçu des civilisations du Pacifique à travers des sculptures monumentales provenant de Papouasie-Nouvelle-Guinée, des îles Salomon, du Vanuatu, de Nouvelle-Zélande ou de Nouvelle-Calédonie. Enfin, les salles Bérétara et Kavitara sont réservées à l'exposition d'œuvres contemporaines réalisées par des artistes locaux ou appartenant au Fonds d'Art Contemporain Kanak et Océanien (FACKO) géré par l'ADCK.

  • Une vie nocturne très animée

    Une vie nocturne très animée

    Le programme culturel comprend un éventail de concerts, de spectacles, de danses, de festivals. Un large choix vous est offert tout au long de l’année qui fait la part belle aux productions locales, mais également aux événements internationaux. La beauté du lieu apporte une touche de magie lors de ces manifestations.

    Outre les expositions permanentes et temporaires, le centre héberge d'ailleurs en permanence des artistes en résidence dans une structure dédiée.

  • Centre Culturel Tjibaou

    Suivez le chemin Kanak

    À l'extérieur, le chemin Kanak serpente au bord de la mangrove. Ce parcours végétal bordé d'essences endémiques vous initie la symbolique du végétal dans la société Kanak et à retracer, à travers les plantes, les cinq étapes du mythe du premier homme, Téâ Kanaké. Une promenade passionnante animée par le spectacle de la troupe de danse We Ce Ca. Vous comprendrez les liens étroits entre la nature et la culture et l'importance des plantes dans la société Kanak.