Sur la route de Gadji, à Païta, au bout d'une allée dominée par une vieille éolienne, une petite butte arborée de bois noirs et de santals abrite une des plus belles maisons coloniales restaurées de Nouvelle-Calédonie : la villa musée. Elle est ouverte au public tous les 3ème samedi du mois.

Rachetée par la mairie en 1993, la propriété Bernanos est devenue une villa-musée après que l'association Témoignage d'un passé a investi et rénové les lieux.

Une maison coloniale devenue villa musée

Voir plus
  • exposition villa musee

    Premiers propriétaires des lieux : Heinrich et Maria Ohlen, des colons Paddon…

    Dans les différentes salles de la villa, l'association a choisi de mettre principalement à l'honneur la vie rurale d'antan. Plusieurs thématiques viennent ainsi égayer les pièces et les dépendances : la période pré-européenne, le temps des colons Paddon (du nom de James Paddon, un pionnier anglais légendaire), le temps des guerres mondiales, les difficultés de la vie en brousse, etc.

  • Une villa témoin d'un passé révolu

    Une villa témoin d'un passé révolu

    Dans la remise, d'anciens matériels agricoles (égrenoir à maïs, dépulpeur de café, hachoir à paille, fumoir) font resurgir, non sans émotion, un passé révolu. Une émotion également palpable à la vue de la tombe de Heinrich et Maria Ohlen, les colons Paddon qui avaient reçu cette concession en 1859, à leur arrivée d'Australie…