Situé à environ 40 minutes de bateau de Nouméa, l'îlot Amédée est plus communément appelé par les Calédoniens le Phare Amédée. Le phare posé sur son îlot de sable blanc, symbolise en effet à lui seul ce lieu où de nombreuses animations folkloriques vous tendent les bras !

Le site est splendide et la montée au phare fortement conseillée ! Après avoir gravi les 247 marches de la cage d’escalier en fonte, vous pourrez profiter d’un panorama exceptionnel. Une vue magique sur les eaux turquoise du lagon, le grand récif et les paysages montagneux de la grande terre. Un must.

Voir plus
  •  un monument historique

    Le phare, un monument historique

    Balisant l'entrée du port de Nouméa par la passe de Boulari, ce phare a une histoire plus que singulière ! C'est en 1859 que le gouverneur de Nouvelle-Calédonie prend la décision de bâtir un phare sur l'îlot Amédée afin de sécuriser l'accès de la passe. La construction d'un tel édifice sur place semble alors mission impossible.

    Le service des phares et balises préconise la construction d'un édifice métallique, dont les plans sont imaginés par Léonce Reynaud. Celui-ci imagine notamment une ossature métallique intérieure distincte de l'enveloppe extérieure afin de mieux lutter contre les effets de la corrosion que le climat tropical viendra accentuer. L’ouvrage est monté de toutes pièces une première fois, pour vérification, entre juillet 1862 et juin 1864, avant d'être démonté et embarqué en direction de la Nouvelle-Calédonie.

  • phare métallique le plus haut du monde

    Le phare métallique le plus haut du monde !

    Inauguré le 15 novembre 1865, le phare est originellement éclairé avec une lampe à huile de colza. Ce système sera remplacé de 1952 à 1985 par un éclairage à pétrole vaporisé avant d'être électrifié. Ce grand phare métallique, haut de 56 m, est équipé d'une lanterne d'une portée de 24,5 miles nautiques (soit environ 45 km). C'est désormais le seul phare métallique de France depuis la destruction de son quasi-jumeau, le phare des Roches-Douvres, en 1944. Et le phare Amédée est considéré comme le plus haut phare de ce type, en compagnie de son homologue néerlandais Lange Jaap, inauguré en 1822.

  • Une réserve marine exceptionnelle

    Une réserve marine exceptionnelle

    L’îlot Amédée offre de magnifiques expériences sous-marines. Situé au cœur d’une réserve protégée de toute pêche, de très nombreuses espèces sont visibles en simple PMT (palmes, masque, tuba). Les amateurs pourront ainsi côtoyer tortues, poissons clowns et autres poissons emblématiques du lagon calédonien, classés au patrimoine de l’UNESCO.

  • ambiance polynésienne au phare amédée

    Profitez du lagon autrement

    L’équipe du Mary D propose une excursion à la journée sur cet îlot paradisiaque. Dans une ambiance polynésienne, vous pourrez non seulement profiter de l’îlot et du phare, découvrir les coraux et les poissons les pieds au sec grâce au bateau à fond de verre mais aussi déguster un buffet de grande qualité sous le grand faré et assister à un superbe spectacle de danse tahitienne.