Dans la nuit du 31 juillet au 1er août 1953, le navire La Monique disparaissait entre Tadine, à Maré, et Nouméa, son port de destination. À son bord, 18 hommes d'équipage et 108 passagers, dont la disparition continue à habiter la mémoire calédonienne. Un monument en hommage aux victimes de cette tragédie est visible à Maré.

Construit en 1946 en Nouvelle-Zélande, pour le compte de l'US Navy, le bâtiment avait poursuivi sa carrière au lendemain de la Seconde guerre mondiale et effectuait régulièrement la rotation entre les îles et Nouméa.

Habituée à naviguer en “surcharge”, La Monique ne devait pas résister cette nuit-là à une houle plus forte que prévue. Après avoir chaviré, le navire a manifestement rapidement coulé. Les recherches menées dès le lendemain n'ont en effet permis de retrouver qu'une bouée de sauvetage et quelques fûts de 200 litres provenant du bateau.

La Monique

Voir plus
  • Monument La Monique

    Le navire disparu

    Depuis, de nombreuses recherches ont été effectuées pour retrouver l'épave. L'association Fortunes de mer a ainsi mis les bouchées doubles voilà quelque temps pour tenter de localiser l'épave et ouvrir la voie à une certaine espérance. Toutefois, le mystère demeure quant à la localisation précise de l'épave de 32 mètres brutalement disparue voilà déjà plus de 60 ans.

Découvrez les incontournables de Maré