Quand vous arrivez à La Foa (ou en sortez en venant du Nord), pensez à ralentir et à vous arrêter pour consacrer un peu de temps à un des monuments historiques les plus emblématiques de la Nouvelle-Calédonie : la passerelle Marguerite !

Ainsi nommée en l'honneur de l'épouse du gouverneur de Nouvelle-Calédonie en poste au moment de sa construction en 1909, la passerelle Marguerite a permis, durant trente ans, le franchissement de la rivière La Foa.

Après 30 années de bons et loyaux services, incapable de supporter des charges plus importantes, la passerelle était remplacée par un nouvel ouvrage mais était conservée, avant d'être restaurée en 1998.

Ô temps suspend ton vol !

Voir plus
  • Monument historique depuis 1984

    Monument historique depuis 1984

    Inscrite sur la liste des monuments historiques en 1984, la passerelle Marguerite est l'œuvre du père des ponts suspendus avec haubans, Albert Gisclard (1844-1909). Ce polytechnicien et ex-commandant dépose en effet en 1900 un brevet qui lui vaudra une certaine célébrité : le pont suspendu à câbles avec haubanage du tablier. La passerelle Marguerite sera d'ailleurs réalisée en métropole avant d'être transférée en Nouvelle-Calédonie où elle sera assemblée par des bagnards. 
    Par un cruel hasard, son concepteur français meurt, dans un accident de train, l'année de son inauguration, en 1909

Découvrez les incontournables de La Foa