Les troupes américaines du général Patch furent les plus importantes du corps expéditionnaire allié qui fit de la Nouvelle-Calédonie une immense base arrière entre 1942 et 1944. Pourtant, à Bourail, c'est avant tout le souvenir des 18 000 soldats néo-zélandais ayant transité par la Nouvelle-Calédonie qui reste attaché à la région. Celle-ci abrite ainsi le seul cimetière militaire étranger du territoire.

La majorité des troupes néo-zélandaises de l'ANZAC (Australian and New-Zeland Army Corps) fut en effet cantonnée ou séjourna à Bourail. La région abrite donc naturellement un cimetière militaire où sont principalement enterrés des ressortissants de ce pays victimes du conflit. À ce titre, le cimetière, dont la visite s'impose à tout visiteur, installé sur un site d'une grande beauté et entretenu avec un grand soin, est d'ailleurs une enclave néo-zélandaise sur le territoire calédonien !

Souvenir des 18 000 soldats néo-zélandais

Voir plus
  • Lieu de souvenir

    Lieu de souvenir

    Lieu d'histoire et de souvenir, le cimetière, inauguré en 1955, compte 242 tombes, auxquelles s'ajoutent les 449 noms de disparus inscrits sur le fronton du mémorial. La plus récente des tombes est celle de Marcel Harnett qui, malgré l'orthographe de son prénom, était une femme ! Infirmière à la plaine des Gaïacs durant la seconde guerre mondiale, son corps fut rapatrié en Nouvelle-Zélande après son décès. Cependant, il y a cinq ans, sa descendance a souhaité que sa dépouille soit enterrée dans le cimetière néo-zélandais de Bourail pour témoigner l'attachement que cette femme avait manifesté pour cette terre.

  • Hommage aux Néo-Zélandais

    Hommage aux Néo-Zélandais

    Chaque 25 avril, à l'occasion de l'ANZAC Day, un hommage est rendu à tous ceux qui ont été inhumés sur place. Naturellement, les anciens combattants sont aujourd'hui moins nombreux à faire le déplacement. Toutefois, les Bouraillais continuent à entretenir un rapport affectif particulier avec les Kiwis dont ils apprécièrent deux années durant le caractère “friendly” !