Avec le développement de l'aire urbaine autour de Nouméa, la véritable porte d'entrée de la “Brousse” est désormais la commune de Boulouparis. Et ce même si le slogan de celle-ci a longtemps été « une ville à la campagne » ! Les traditions broussardes sont d'ailleurs à l'honneur de la fameuse fête annuelle du Cerf et de la Crevette…

Et puisqu'il est question de cerf, précisons tout de suite la bonne manière de prononcer ce mot sur le territoire ! Ici, il y a des “cerfe” (le “f” est sonore !). Le cerf “à la française”, prononcé “cère”, n'a pas droit de cité en Calédonie. Et pour éviter tout impair phonétique, précisons également qu'il convient de ne pas prononcer le “s” final de Boulouparis (comme dans Paris !).

Les habitants de la commune sont nommés les Boulouparisiens et Boulouparisiennes, comme ceux de la grande sœur métropolitaine. À noter que la superficie de Boulouparis (910 km2) est d'ailleurs supérieure à celle de la capitale française. Rien de surprenant puisque Boulouparis est la troisième plus grande commune de Nouvelle-Calédonie.

Des immenses plaines aux îlots paradisiaques

C'est donc sans surprise qu'en s'écartant de la route principale, on soit frappé en premier lieu par l'immensité des plaines et les vastes paysages de pâturage et de savane de niaoulis. Le spectacle des étendues d'herbage ondoyant sous les alizés, sur la route menant à Bouraké, est ainsi un véritable plaisir pour les yeux. À moins d'une heure de Nouméa, Boulouparis est définitivement un superbe lieu permettant aux amoureux de la nature d’y trouver de nombreuses satisfactions.

Côté mer, la commune jouit de jolis îlots à proximité des côtes, parmi lesquels les très connus îlot Ténia et îlot Puen sur lesquels il est aisé de se rendre à bord de taxi-boats. Ceux-ci embarquent leurs passagers (sur réservation) à partir du wharf de Bouraké.

Côté terre, la région est une invitation à la randonnée avec la Dent de Saint Vincent (1441 m), qu'il est possible de gravir à pied (2 jours aller/retour) ou à cheval.

Aujourd'hui
  • Point d’information de Boulouparis
  • Horaires d'ouverture : en continu du lundi au vendredi : 7h00 - 15h00
  • Téléphone : + 687 35 17 06
  • Email: mairie.boulouparis@lagoon.nc
Boulouparis cote ouest de la province sud de Nouvelle-Calédonie
L'info en plus

Le camp Brun fut créé en 1876 par l'administration pénitentiaire pour enfermer les forçats de quatrième classe, autrement dit les plus récalcitrants ! Nommé “Brun” du nom de l'ex-propriété de Gratien Brun, sur laquelle fut construit le camp, celui-ci hébergeait environ 150 détenus. Les conditions de vie y étaient difficiles. Les surveillants, tous célibataires, imposaient une discipline de fer. Bien que soumis aux travaux forcés quotidiens, les repas étaient maigres et les bagnards devaient se contenter de paillasses en ciment. En 1895, le gouverneur Feillet ferme ce camp dont de rares vestiges subsistent aujourd'hui. 

Découvrez les incontournables de Boulouparis

Voir plus

Que faire à Boulouparis ?

Une fête du cerf et de la crevette renommée !

La renommée de la commune est aussi basée sur la fête annuelle du Cerf et de la Crevette, organisée en mai. Celle-ci draine des milliers de visiteurs avides de goûter à l'ambiance broussarde de Boulouparis !

Les professionnels à votre service

Voir plus de professionnels

La Nouvelle-Calédonie n'attend que vous !

A partir de 3214.00 €

La Nouvelle-Calédonie est une superbe destination pour un voyage de snorkeling, avec des sites peu profonds, un relief sans pareil et une multitude de poissons qui seront à portée de votre masque et de vos palmes.

A partir de 194.00 €

Un prix exceptionnel pour votre séjour en famille au Méridien Nouméa

Discover
New Caledonia
with Aircalin

Flight Paris-Noumea return
from

1490